Présenter Bruxelles en brussels vloms (et en beulemans)

Le comité organisateur des "Jacqueries" m'avait demandé un petit texte en brussels vloms, pour décrire Bruxelles. Je l'avais complètement oublié ! Aussi quelle ne fut pas ma surprise de le retrouver sur le site d'un journal en ligne ! Le voici "dans toute sa splendeur".

“Covid 19, tunnels dee instëtte, de piétonnier woê da me leever ni ouver spreike, terrorisme, “Bruxellisation”, en wa nog? Es da naa Brussel? Neie, Menneke, Brussel es veul mier weid as da! Brussel, dat es eederen dag ne poème, mo sans faux col... ara! Leiven in Brussel dat es iest en veual leive gelak nem Brusseleir en zwanze teige de meuren oep! Zwanze? Dat es mè ons aaige lache zjust gelaaik es mè ’n ander, of nog etter!

Paas ne ki: waailen emme ne ket dee oep aave kop pist as g’em komt ambeteire! En wette woê dat ‘m wunt, Menneke-Pis? Zjust August! In de Quartier Saint-Jacques!

Ons Brussel va gistere, da’s uuk ons Brussel van vandoêg en da’ va merge: allei, “Bruxelles est t’éternel” zegge z’ in ’t schuu Frans. Emme waaile doê ’n recette veui? Iel sumpel: da zit in t’ blood van onz’ inwuuners èn van onze commersante... Ah neie, masscheen?”

Publié par :
Volksfeest Jacqueries gaat dit jaar door op 4, 11 en 18 september in Sint-Jacobswijk | Brussel | hln.be 

Traduction en beulemans

Covid 19, tunnels qui s’effondrent, piétonnier décrié, terrorisme, Bruxellisation, et wa nog ? Bruxelles ne serait que ça ? En ga geluuft da ?  Non dis, c’est beaucoup plus que ça ! Bruxelles est une poésie sans cesse renouvelée mais qui a trop de modestie de peur d’avoir un dikkenek !

Et puis Bruxelles c’est le Brusseleir, la goguenardise, le bien vivre, l’humour décalé, celui où l’on rit de soi là où tant d’autres rient des autres.

Tu vois, nous on a juste un ket qui fait pipi sur ta tête quand tu viens à Bruxelles lui faire des misères.  Et justement Manneken Pis, c’est chez nous dans le Quartier Saint-Jacques.

On va montrer que le Bruxelles de toujours, c’est le Bruxelles de menant et de demain et que ce qui était au temps où Bruxelles chantait, awel, c’est aujourd’hui !

Parce que vous savez quoi ? Cette ville ses habitants et ses commerçants, ils le méritent bien.
Tu sais, Bruxelles, elle dit pas toujours oui mais elle dit souvent non peut-être !

Détails des activités "Jacqueries 2021"

Les Jacqueries de septembre 2021

Trois jours de fêtes, de spectacles de rues, d’animations chez les commerçants et de rencontres avec les habitants du Quartier Saint-Jacques !

4,  11 et 18 septembre, de 12h00 à 20h00

Bienvenue dans le quartier Saint-Jacques, le village branché au cœur de la capitale ! Venez flâner dans nos ruelles piétonnes et médiévales aux façades historiques, rythmées par des fresques murales BD, des restaurants parmi les plus typiques de la capitale, des bars branchés et des estaminets authentiques où les bières se déclinent d’ambrées à blondes et brunes, mais nous on dit caberdouche parce que la brusselitude est notre étendard.

A l’ombre de la Grand Place, notre quartier prospère, de nombreux artistes, de nouveaux amoureux de Bruxelles s’y établissent, heureux d’arpenter ses rues piétonnes ou l’histoire et la zwanze résonnent au rythme de ses vieux pavés.

Alors pendant 3 jours nos habitants et nos commerçants vous invitent à nous rejoindre, à arpenter nos rues en quête des artistes qui s’y produisent, à visiter nos établissements et nos boutiques lors du magnifique parcours d’artistes et à s’installer sur nos terrasses. Venez vivre votre ville comme au temps où Bruxelles brusselait, et n’aurez plus envie de partir.

(Avec la participation du Cercle d'Histoire de Bruxelles.)

Joske Maelbeek à la Foire du Livre virtuelle de 2021

Son mot préféré ?

La ZWANZE ... qu'est-ce que tu crois ?
À écouter sans modération, mais avec admiration 😊

https://flb.be/le-mot-de-joske-maelbeek/?fbclid=IwAR3SBCQ3LplJZ0CtBm7Qdz1X2GgdTQnHDM-nAAYsUzxrJ2Ak5K1eBzFevdM

Claire et Jean-Jacques

 

Une langue qui a du chien

Lorsque deux jeunes Françaises fraîchement arrivées à Bruxelles décident de s’intéresser à la langue locale, cela donne une enquête aux couleurs acidulées et au ton léger. Parties à la recherche de témoignages, elles rencontrent des défenseurs d’un parler qui disparaît.

Cette enquête raconte aussi la complexité d’un pays trilingue dont la capitale est une ville à part. Bien documenté, ce livre s’adresse plutôt aux adolescents ou aux adultes. Chaque rencontre est racontée avec bienveillance et montre la curiosité mais aussi la spontanéité des autrices-narratrices.

Même s’il s’agit de Bruxelles, le récit intéressera plus largement tout qui savoure la musique si particulière d’un parler à nul autre pareil.

Avec le support de Joske Maelbeek et de Jean-Jacques De Gheyndt.


Bianca Dall'Osso & Guylaine Germain

CFC Editions - mai 2021
14,-€   --    ISBN 978-2-87572-066-5

Dédicace prévue le 21 mai, de 16h à 18h environ,
Librairie CFC (Place des Martyrs 14, 1000 Bruxelles)

Z'es in pozeese

Les fidèles de nos réunions mensuelles se souviendront de l'exposé concernant la terminologie bruxelloise concernant la femme enceinte.

Voici une magnifique illustration de l'expression "Z'es in pozeese"

Merci à Bob qui nous a déniché cette perle rare :-)
Jean-Jacques

Cliquez sur l'image pour l'agrandir !

Esprit bruxellois, es-tu là ?

Petit rappel : « Esprit Bruxellois, es-tu là ?» a été tourné juste avant la crise sanitaire.

www.clara.be/index.php/2021/03/09/esprit-bruxellois-es

C’est un véritable hymne à la vie, à la culture brusseleir, à la zwanze, aux caberdouches, au Stoemp, aux Marolles, au Petit Lion, avec les caricoles et le bodding du Marché de Jette, la Brasserie Ploegmans, Jean-Jacques De Gheyndt, Joske Maelbeek, Zidani, Madame Chapeau, Zinneke Pis, l’Agent 15 et bien d’autres.

A déguster sans modération car incroyable mais vrai : on y mange, on y boit, on y échange, on s’y rencontre, on s’y instruit, on y rit, on y chante ! Les ESSENTIELLES choses de la vie ! Solidarité avec l’Horeca ! L’Esprit bruxellois, un mix de dérision, d’autodérision et de truculence qu’il est urgentissime de retrouver demain.

N’hésitez pas à transmettre au plus grand nombre. 

Jean-Philippe Delobel
Animateur-réalisateur
0474 20 59 58 - jp.delobel@clara.be
www.clara.be - www.facebook.com/Claraasbl

SKRYF & Le Petit Prince

Dessine-moi avec du sable

Alors que les rues du Nord-Ouest sont chargées de textes indélébiles, Skryf, ou le « scripteur de sable », laisse sur son passage des textes en lettres de sable qui seront piétinées, balayées, effacées par le vent. Une installation proposée par Gijs van Bon dans quatre lieux du Nord-Ouest pour réfléchir au caractère éphémère des idées et des mots, à la langue et ses modulations.

La machine Skryf écrira un extrait de "De Klaaine Prins" au parc Elisabeth de Koekleberg, le mardi 16 mars 2021, entre 14h et 17h. 

Qu'on se le dise ...🙂
Claire et Jean-Jacques
14-03-2021

Un lien : Skryf — Nord-Ouest, ville des mots 2021 (nord-ouestvilledesmots2021.com)

Paula: Een 'sacosj' is veel schoner dan een handtas

15-02-2021

Une découverte archéologique étonnante

Il y a quelques décennies, un groupe d'archéologues a fait une découverte étrange. Un vase antique avec cette inscription : Datis nepis potentis negrote.

Aucun archéologue n'a pu traduire ce texte ni déterminer l'usage de cet objet.

Mais, un jour, un éminent savant bruxellois s'est penché sur la question et il a découvert que le vase était un urinoir. : Dat is ne pispot en 't is ne grote !

Le mystère de la saucisse étêtée

Le soir, madame prépare la saucisse pour le souper. Elle coupe les deux extrémités de chaque saucisse, puis les met à cuire.

Son mari : “Woevui snèdde gaai de tchoupkes van de sossisse afn, vui da ge ze bakt “?

 

L’amour, tu mets pas ça en cage
Oui tu peux toujours essayer
Tu peux crier, te fout’ en rage
Il va quamêm’ te rire au nez !
            Il va quand même te rire au nez

Niks te doen, ge moe mo teire,
            Rien à faire, il faut seul’ment oser !
J’ai un zwanzeur et un qui se tait :

            J’ai un blagueur et un qui se tait :
Èn ‘t ès de zwaaiger que je préfère,
            Et c’est le silencieux que je préfère
Ei ei’ niks gezeid, mais il me plait.

            Il n’a rien dit mais il me plaît.

L’amour, L’amour, L’amour, L’amour,
L’amour, on sait pas d’chemin avec ! 
            L’amour, on n’y échappe pas !
            (litt. du flamand : ge kunt er giene weg mei !)
Oui tu peux toujours, toujours essayer,

Si tu ne m’aimes pas, j’f’rai avec
            Si tu ne m’aimes pas, je m’en accommoderai
Mo ‘k zèn zot van aa, pas op kadeï!
            Mais si je suis folle de toi, attention mon ami !

Si tu ne m’aimes pas, Si tu ne m’aimes pas, j’f’rai avec
Mo ‘k zèn zot van aa
‘k Zèn zot van aa,
Pas op kadeï !

Attraper l’oiseau, da’s flaave proêt
            Attraper l’oiseau, quelle blague (illusion)
Ei ès goe vleege, ‘t ès te loêt…
            Il s’est envolé, il est trop tard
L’amour est loin ; il est parti, ara !

            Ara ! interjection
Tu n’ l’attends plus, et il est là !

Tout autour de toi, spoeïd’aa, spoeïd’aa,
            Tout autour de toi, vite, vite,
Ei’s ee, ei’s doê, il fait le tour

            Il est ici, il est là, il fait le tour
Tu crois que tu l’as, taratataa

Tu crois l’éviter, il est retour !
           Tu crois l’éviter, il revient !

L’amour, L’amour, L’amour, L’amour….