Les Associations bernardiennes sur la RTBF

L’émission radio "Transversales" du samedi 1er septembre, après le journal de midi sur "La Première", a été consacrée aux « Les chemins de l’édition ». Dans ce contexte, la journaliste Africa GORDILLO a effectué un reportage sur les Associations bernardiennes.

 

"Etre auteur(e) aujourd’hui, c’est notamment se frayer un chemin jusqu’à la bonne maison d’édition. Un parcours parfois compliqué. Et quand un auteur a la chance de se faire éditer, les relations avec son éditeur, c’est parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. 

"Les chemins de l’édition" nous emmène au cœur de cette relation si particulière."
Un projet réalisé par Africa Gordillo et Christophe Bernard
 
https://www.rtbf.be/auvio/emissions/detail_transversales?id=492
 Commencer à 4 min 30 sec

Surréaliste ou simplement absurde ?

Alors que les Musées royaux des beaux-arts disposent des fonds nécessaires à la rénovation de la Maison Bruegel, dans le quartier des Marolles, un imbroglio administratif avec le fédéral risque bien d’empêcher l’ouverture de cette maison de la rue Haute en 2019, annoncent ce vendredi Le Soir et La Libre.

En 2019, la Belgique célébrera le 450e anniversaire de la mort du peintre Pierre Bruegel, l’une des grandes figures de l’École flamande du XVIe siècle. De nombreuses activités sont prévues l’an prochain à Bruxelles et en Flandre, grâce notamment à l’appui des Musées royaux des beaux-arts, qui dispose de la deuxième plus grande collection d’œuvres de l’artiste derrière Vienne, qui consacrera également des activités au peintre flamand l’an prochain.

Le clou de cette célébration devait être l’ouverture de la Maison Bruegel, une résidence située au n°132 de la rue Haute, à Bruxelles, où le peintre s’est marié, a vécu et produit plusieurs chefs-d’œuvre avant d’y mourir en 1569 à l’âge de 43 ans. Les Musées royaux des beaux-arts souhaitaient ainsi utiliser 1,1 million d’euros de leurs propres réserves pour rénover la maison et permettre son ouverture au public. Toerism Vlaanderen avait également décidé d’apporter une aide de 1,6 million d’euros au projet.

Un accord trop tardif

Cependant, avant que la rénovation puisse se faire, les Musées royaux des beaux-arts devaient obtenir l’accord de l’inspection des finances et l’aval de la ministre du Budget Sophie Wilmès (MR). En effet, les règles administratives sur les institutions fédérales impliquent que toute dépense au-delà de 50.000 euros doit obtenir ces accords. Le Soir et La Libre rapportent qu’une réunion avec les cabinets de Zuhal Demir (en charge de la Politique scientifique), de Sophie Wilmès (en charge du Budget fédéral), de Jan Jambon (en charge de la Régie des bâtiments) et de Ben Weyts (en charge de Toerism Vlaanderen) a eu lieu en mai 2018 mais un passage devant le conseil des ministres pour l’accord final s’annonce trop tardif pour assurer l’ouverture de cette Maison Bruegel en 2019.

“Nous avons fait savoir à la secrétaire d’État de tutelle, Zuhal Demir, que ce n’était pas une piste de solution souhaitable car cela contrevenait aux objectifs budgétaires fixés en ce qui concerne les organismes fédéraux et qu’elle pouvait présenter une solution alternative”, affirme pour sa part le cabinet de Sophie Wilmès. Alors que les Musées royaux des beaux-arts doivent désormais revoir leurs objectifs. Le fédéral affirme toutefois que le gouvernement a dégagé une enveloppe “pour des nouvelles initiatives”, qui pourrait servir à soutenir le projet. L’espoir reste toutefois mince, le timing devient serré…

(c) BX1 https://bx1.be/bruxelles-ville/maison-bruegel-ne-ouvrir-2019-raison-dun-imbroglio-administratif/

Annie Cordy a 90 ans

Fête au croisement de la rue Léopold Ier et du Parvis de Notre-Dame de Laeken, ce dimanche 8 juillet 2018, à 15h ! (Plan inclus)

Inscrivez-vous auprès de Mme Audrey.poels@brucity.be !
Jean-Jacques

(C) Palais du Coudenberg

Allez voir "Amandine et le Gueux" - c'est un "MUST"

Hier, 22 juin 2018, Claire et moi avons eu le plaisir d'assister à la représentation de la pièce "Amandine et le Gueux", de Viviane DECUYPERE.

Nous en avions lu le texte dont le sujet profond (la tolérance et le droit à la différence) ainsi que l'enjeu très actuel (le fanatisme religieux chrétien de la Renaissance est-il si différent de celui sous le joug duquel ploient de si nombreuse régions ?) nous avons convaincus. Nous avons été, en outre, emportés par le magnifique enrichissement de l'écriture par la mise scène de Benoît et dans le jeu dépouillé et fort juste de Lucy et Sebastian.

Échappez un instant à l'emprise du Mundial !

Jean-Jacques

 

Palais du Coudenberg
02 735 37 07
georges.louis.smets@skynet.be  
http://www.coudenberg.brussels

Du 15 juin 2018 au 1 juil. 2018
V 19:45 - 22:00 
S 19:45 - 22:00 
D 18:15 - 20:00

Le BabbelEVEREn annonce ...

Le BabbelEVEREn organise une excursion au Belgian Chocolate Village de Koekelberg le 15/06/18 à 14h00. Le guide sera Robert Delathouwer (visite en Brussels Vloms).

Robert Delathouwer zal de guide speile in et Brussel vloms. Normoêl es de praais vui de geed 60 euros, mo Robert zal da doon ve Buls.
De praais vui 't museum zëlf es 8 € de man      (6 € as waaile mè 20 zaain).

Les personnes intéressées peuvent contacter Denis MASSON, par mail :  massond58@gmail.com

N'hésitez pas à transmettre l'information autour de vous !
Claire et Jean-Jacques

Amandine et le gueux - Viviane DECUYPERE

1568 – Une guerre des religions sur fond d’antagonisme politique décime les Pays-Bas Espagnols et ruine des territoires autrefois les plus industrieux et riches de l’Europe. Toutes les classes sociales sont touchées. Le petit peuple, les commerçants, les bourgeois, les nobles… Ces nobles qui tentent de préserver les libertés dont jouit la population depuis les ducs de Bourgogne.

A leur tête, le comte d’Egmont qui le paiera de sa vie. Au cœur de ce désastre, deux personnages que leur rang social sépare, traverseront ces drames en se soutenant d'une amitié rare et précieuse : un gueux et une jeune aristocrate. A travers eux, c’est tout un pan de notre histoire que nous revivons dans cette pièce émouvante où les sentiments sont exacerbés…

Palais du Coudenberg
02 735 37 07
georges.louis.smets@skynet.be  
http://www.coudenberg.brussels

Du 15 juin 2018 au 1 juil. 2018
V 19:45 - 22:00 
S 19:45 - 22:00 
D 18:15 - 20:00

Chez ces gens-là ... - Ron DORLAN

Un thriller historique, balancé entre l'attentat du métro de Bruxelles et un épisode de la première croisade.

"Chez ces gens-là, on ne parle pas, Monsieur: on prie" chantait Jacques Brel.

Suite à l'attentat dans le métro de Bruxelles, en mars 2016, un professeur d'histoire médiévale, indemne physiquement mais perturbé psychologiquement, se sentant menacé, se réfugie dans un local de maintenance souterrain. Obsédé par ses travaux de recherche, il perd le contact avec la réalité. Les événements de la première croisade se fondent avec les attaque terroristes de ce début du 21e siècle. Qui sont les assaillants ? Qui sont les victimes ? Qui sont les barbares ?


ISBN 978-2-930738-70-3  --  170 pages -- 13.00€

Les Barberpeis offrent un nouveau costume à Manneken-Pis

Les Barberpeïs, cette bande de joyeux zwanzeurs qui interprètent a capella des chants issus du répertoire ‘Barbershop’ mis à la sauce bruxelloise vont offrir leur célèbre costume au Manneken Pis.
 
Cet évènement unique aura lieu le samedi 28 avril prochain, en grandes pompes (à bière, évidemment) ! Tous les participants sont invités pour l’occasion à arborer un élément du costume Barberpeïs : chapeau melon, veston / pantalon noir, chemise ou vêtement de couleur unie et flash.
 
Le programme des festivités est le suivant :

10h45 : Rendez-vous sur la Grand-Place, devant l’Hôtel de Ville

11h00 : Cérémonie officielle de remise du costume des Barberpeïs aux autorités dans la salle d’armes ‘Milice’ de l’Hôtel de Ville de Bruxelles-ville (Grand-Place)
• Places limitées : 80 personnes
Réservation auprès de Christophe Schuermans : cschuerm@skynet.be

12h00 : A la fontaine, découverte du Manneken-Pis habillé en Barberpeï, chant inaugural et dégustation de la bière officielle des Barberpeïs.

13h00 : Dîner typiquement bruxellois et chants des Barberpeïs au caberdouche ‘La  Fleur en papier doré’ réservé pour l’occasion (Rue des Alexiens, 55 à 1000 Bruxelles)
   • 1 Plat au choix + 1 Boisson
   • Adulte 21 € / Enfant 12 €
   • Places limitées : 53 personnes
(réservation obligatoire : http://barberpeis.com/concert/inscription_resto.php )
 
N’hésitez pas à vite vous inscrire, les places sont limitées !
 
Au plaisir ‘chantant’ de vous y voir,
BarberTof (Christophe Schuermans) - cschuerm@skynet.be

Pétition européenne pour la prise en compte des minorités linguistiques

Chers Amis,

Voici un lien vers une pétition européenne pour la prise en compte des minorités linguistiques. Cette pétition a besoin d’un million de signatures. La date limite est fixée au 3 avril 2018. Alors n’hésitez pas pour vous inscrire !

https://ec.europa.eu/citizens-initiative/32/public/#/

Jean-Jacques

L’été 42 : Rafle dans les Marolles

Le soir du 3 septembre 1942, une grande rafle de Juifs a eu lieu dans les Marolles. Quatre mille Juifs vivaient dans ce quartier traditionnel de Bruxelles. De nombreuses rues telles que la rue Blaes, la rue des Tanneurs, la rue du Pinçon ou encore la rue Haute connaissaient une intense activité grâce aux artisans et aux commerçants juifs, venus d’Europe de l’Est.

Alimenté par des témoignages, des documents écrits (littéraires ou artistiques) et des objets, L’été 42 : Rafle dans les Marolles propose au public un parcours documentaire et scénique qui raconte les faits et surtout les histoires vécues lors de cette rafle de septembre 1942. En effet, l’objectif de ce spectacle n’est pas de traiter de l’Histoire mais bien des histoires vécues par les habitants des Marolles et ainsi de pouvoir transmettre la mémoire de ce quartier.

Le spectacle comprend la visite d'une maison de la rue des Tanneurs où de nombreux Juifs habitaient (déplacement en bus).

https://bx1.be/bruxelles-ville/la-rafle-de-plus-de-700-juifs-des-marolles-racontee-a-lespace-magh/

Il ne reste que quelques places demain ou samedi !

02 274 05 22    reservation@espacemagh.be     www.espacemagh.be 

Claire et Jean-Jacques

Neus van "De Braave Joenges"

Dag kamerotches, bonjour les amis, hello my friends, buon giorno amici, guten Tag besten Freunde !

Oùsque et quansque vous allez une fois pouvoir aller voir et écouter "De Braave joenges" ?

- le 20 février prochain à 20.00 heures, soirée "Brussels Stamenei" chez "De Manne van 't Platau", avenue du Panthéon, 14 - 1081 Bruxelles - Entrée libre (la sortie, c'est moins certain...) 

- le 4 mars à 15.00 heures, présentation du nouveau cd "De Braave Joenges 2" à "La Fleur en Papier Doré" - Rue des Alexiens 59 - 1000 Bruxelles (attention : réservation obligatoire : 02/502 76 93) - Droit d'entrée : 5 euros - Evenement organisé par be.brusseleir

On espère vraiment qu'on va vous voir à l'un, à l'autre, aux deux événements (Sweet dreams are made for this....) !

A bientôt, dikke beis sur vot'  fraise !

Super Mario, Barry et Alainke,
De Braave Joenges

Royale Union Saint-Gilloise

Vous tous qui révez aux temps glorieux du Daring et de l'Union, voici un livre susceptible de vous intéresser ... pour les fêtes.

 

Livre bilingue - Tweetalig boek   

« J’aime le dimanche ! Car je vais à l’Union. C’est jour de zwanze, de tradition. » Cette passion qui nous habite pour ce Club - mythique - à nul autre pareil (de par son histoire, ses traditions, la légende qui l’entoure), nous aimerions vous la raconter, vous la faire découvrir, la partager. À l’occasion des 120 ans de la « vieille dame » du football belge, nous nous sommes réunis - journalistes, graphistes, photographes, archivistes et simples supporters - avec l’objectif d’écrire un livre sur la Royale Union Saint-Gilloise, un ouvrage collectif qui témoigne à travers nos différentes expériences « d’unionistes » de cette formidable aventure.Pourquoi ce Club, qui pourtant n’a plus connu l’élite du football national depuis plus de quarante ans, attise toujours autant les passions et suscite la sympathie aux quatre coins du royaume ? Nous évoquerons les faits historiques, les figures légendaires, la mythique Union 60 au record inégalé à ce jour, mais aussi ceux qui font l’âme de notre Club, son unicité : ses supporters. Témoignages, anecdotes, folklore… Récits et voix qui racontent une émotion, une passion irrationnelle - dévorante. Car l’Union s’éveille enfin, après une longue somnolence…   

On y parle aussi des fables de "Luppe Kassuul" , dont je vous ai lu des extraits il y a déjàa quelques temps ...

Jean-Jacques

http://www.renaissancedulivre.be/index.php/component/k2/item/18165-royale-union-saint-gilloise

Nocture des Bibliothèques 2017

Envie d'un bon moment agréable ? Alors inscrivez le 24 novembre dans vos tablettes et retrouvez Joske Maelbeek, son sourire, son sens de l'accueil et sa joie de vivre, à la Bibliothèque de Saint-Josse, pour une soirée bruxelloise.

19h-20h: "Bruxellois en un mot comme en zwanze"
Ils ont changé d'avis après la parution des premières annonces ... bezeet ie zjust onder, begot !

20h30-22h00 : Concert des Braave Joenges
Ceux-là ossi, tu les connais, newô ?

Rue de La Limite 2 - Saint-Josse
Métro 2, 6 sortie MAdou
Bus 61, 65, 66: arrêt Quételet

Qu'on se le dise ...
Jean-Jacques

Bruxelles en un mot comme en zwanze

Sortie en novembre du 3' troisième recueil de foebelkes (et autres zieverderaae) de notre grand ami Joske MAELBEEK !!!. Présentation officielle le 24 novembre, on en reparle prochainement.

Jean-Jacques

Un bienfaiteur de l'humanité

Sir Nicholas Winton, le "Schindler" anglais, qui sauva 669 enfants juifs, en Tchécoslovaquie

Sir Nicholas Winton

“Emotions”

3 artistes exposent rue Blaes: Menachem Prinz, Eva-Lotta Axelsson, Pascale

Pascale est unejeune artiste buxelloise, qui habite le quartier des Marolles. Elle a étudié les arts du spectacle et l'anatomie. Elle transpose ses formations dans des tableaux contemporains, en noir et blanc légèrement coloriés, ou en acryliques non figuratifs.

À découvrir rue Blaes 150, jusqu'au 20/09/ 2017
Jean-Jacques