Pourquoi un site supplémentaire sur les dialectes à Bruxelles ?

Les dialectes sont souvent présentés comme vulgaires et populaires (dans le sens péjoratif du terme) en comparaison des langues officielles, sensées seules capables de traduire un esprit élevé, d’exprimer science,  poésie ou philosophie.

Les parlers de Bruxelles n’y échappent pas : il suffit de compter les textes, chansons, sketches axés sur les injures, les degrés successifs d’éthylisme (Bruxelles en définit 7 alors qu’Anvers n’en recense que 5) ou qui narrent – ne devrait-on pas dire navrent – des situations se déroulant en-dessous de la ceinture !

Lorsque j'ai commencé à donner des cours de dialectes bruxellois (français: le beulemans; flamand: le vloms) j'ai voulu exprimer en une devise mon approche. Il m'a semblé opportun de combiner rigueur pédagogique et divertissement, afin de proposer une vulgarisation de qualité.

La devise qui émerge de cette réflexion est « Pour la Science et pour la Zwanze ©» !

 

Je me suis donc mis à la recherche d'un livre qui rassemble sous une même couverture des aspects historiques, sociologiques,  linguistiques, humoristiques, scientifiques, littéraires, récréatifs, passionnants, ingénus, savants, humains … correspondant à ma conception personnelle du fait dialectal bruxellois.

Ce livre n'existe pas, tant il semble difficile de marier l'attrait commercial de la "grosse rigolade bruxelloise" avec la "rigueur du linguiste et de l'historien". Et pourtant, il existe d'excellentes vulgarisations scientifiques sur des sujets aussi complexes que la physique des particules ou la médecine. Dans le domaine des dialectes bruxellois, comment ne pas citer la grammaire de Sera de Vriendt [1] ou les éditions successives des dictionnaires de brussels vloms de Marcel de Schrijver [2] ou les 48 volumes du cours d'Oscar Starck [3] , les succulents textes en beulemans comme la pièce éponyme de Fronson et Wilcher [4] ou les fables toutes récentes de Joske Maelbeek [5] ?

 

J'ai donc décidé de créer moi-même ce livre que j'aurais aimé pouvoir trouver dans le commerce. Après avoir collecté une documentation assez large sur tous les aspects que je voulais couvrir, après avoir expérimenté pendant mes conférences les aspects historiques et sociologiques, après avoir risqué d'expliquer le prix Nobel de Médecine 2014, en brussels vloms, pendant les cours, après avoir tenté de résumer les principes d'orthographe et de grammaire du brussels vloms, je me suis décidé à rassembler toutes ces notes sous la forme du présent ouvrage.

 

Je remercie sincèrement toutes les personnes qui m'ont aidé et supporté dans ce travail, et en particulier mes élèves du cours de dialecte bruxellois qui ne m'ont épargné ni leurs encouragements ni leurs critiques, mais toujours dans un but positif de perfectionnement.

 

Jean-Jacques DE GHEYNDT
"Pour la Science et pour la Zwanze" ©



[1]     Sera de Vriendt,  Grammaire bruxelloise simple et ... complète, Academie van het Brussels, Bruxelles, 2012

[2]     Marcel De Schrijver, Of uude ni good ?, De Spiegelmanne, Jette, 2007 

[3]     Oscar Stark, Dem Brusselsse Sproek, Académie pour la Défense et l'Illustration du Parler Bruxellois, Hors commerce

[4]     Fronson et Wilcher, Le mariage de Mademoiselle Beulemans, jouée pour la première fois au Théâtre de l'Olympia de Bruxelles le 18 mars 1910

[5]     Joske Maelbeek, dans Le Best Tof et Du côté de chez Zwanze , 180° éditions, Bruxelles, 2013, 2014