Les fouilles à l'îlot sacré (2014-2015)

Entrée du Marché aux Peaux, rue du Marché aux Herbes potagères

Le Marché aux Peaux, un coin peu ragoûtant aujourd'hui.

Vue générale du chantier. Au fond, le Théâtre de Toone.

Une des 3 affiches du chantier.

La gadoue, la gadoue ...

Détail.

Mâchoires de bœuf, témoins du lieu d'équarrissage.

La rue d'Une Personne "Ien-Mannekesstrotje", revient au jour, le temps des fouilles.

Un visiteur attentif !

Le chantier s'ouvre derrière la palissade ...

En prélude à un important projet immobilier, la Direction des Monuments et des Sites du Service public régional de Bruxelles a décidé la fouille extensive d’une vaste parcelle située au cœur de l’Îlot Sacré, à deux pas de la Grand Place de Bruxelles. Les travaux de fouilles ont été confiés au CReA-Patrimoine de l’ULB, en association avec la SRAB; ils se sont déroulés entre le 8 septembre 2014  et le 15 janvier 2015.

Les fouilles actuelles ont mis au jour des bâtiments construits à partir du XIVe siècle, liés à la boucherie (photo) et au travail du cuir, mais aussi des traces de labour du XIIIe ainsi qu'un tesson gallo-romain témoignant de l'ancienneté de l'habitat. La célèbre Ien-Mannekesstrotje (photo), la rue d'Une Personne, disparue, revient partiellement au jour avant sa disparition définitive. Pendant près d'un siècle, de 1840 à 1940, cette rue fut l'un des hauts lieux de la prostitution bruxelloise.

© Photos Jean-Jacques De Gheyndt