L'auteur

Viviane Decuypere est née à Molenbeek, d'une mère bruxelloise et d'un père brugeois. Dès ses treize ans, elle suit des cours de déclamation et d'art dramatique, remporte de nombreux premiers prix, fait du théâtre amateur avant d'être appelée sur les planches professionnelles au Parc, aux Galeries, à la Comédie Voltaire...
 
Mais Viviane est également une auteure dramatique, dont les deux premières pièces sont rattachées à l’histoire de notre bon vieux Bruxelles, écrites en bruxellois francophone et truffées de quelques expressions en brussels vloms :

Les Pralines de Monsieur Tonnelinker (créée par Lucien Froidebise en 1988 pour les 30 ans de l’Exposition Universelle de 1958). Cette pièce a été reprise une quinzaine de fois… (France, Belgique, Suisse). 2018 marquera les 60 ans de l’Expo…

L’Estaminet de Rosine (créée en 2010 et reprise en Suisse et à Bruxelles…) rapporte le quotidien d’un café-épicerie de Molenbeek durant la guerre 1940-1944 avec ses bons et ses mauvais jours dans la bonne humeur bruxelloise et est basé sur des faits réels.

- Signé Omer, dictée par le désastre environnemental dont on commence à subir les conséquences, et les Foudres d'Héra,qui, tout en adoptant le ton "café-théâtre", se penche vers cette même cause qui lui tient à cœur, la Nature...
- Charles de Bourgogne et l'Abeille, sont toutes deux la résultante de sa passion pour l’Histoire.

Charles de Bourgogne est maintenant publiée chez Associations bernardiennes.

http://www.bernardiennes.be/339709199

Charles de Bourgogne

L’Empire de Charles-Quint était immense. Il s’étendait du Pérou à l’ouest, aux Philippines à l’est, sans parler de ses possessions européennes : l’Espagne, les Pays-Bas, le Saint-Empire Romain Germanique… Nul monarque ne fut plus puissant que lui. Et pourtant… Il lui manquait une petite perle dans son écrin de possessions flamboyantes : la Bourgogne de ses ancêtres !

Charles était profondément attaché à cette terre, portant de surcroît, le prénom de son aïeul, Charles le Téméraire. Or, un beau jour, grâce à l’ardeur de ses troupes, Charles se retrouve vainqueur de la Bataille de Pavie avec un François Ier prisonnier en ses geôles ! Quelle belle occasion pour récupérer cette Bourgogne indûment confisquée par les rois de France ! Et Charles va s’y employer avec entrain.

Le sujet pourrait être le thème d’une tragédie, elle est ici bien au contraire celui d’une comédie totalement débridée et ubuesque, mettant en scène un Charles plus bruxellois que Manneken-Pis, râleur, bâfreur, angoissé, sentimental et profondément humain jusque dans ses excès. Cette pièce de théâtre offre au spectateur la découverte d’une page d’histoire authentique – avec quelques licences que s’est permises l’auteur – lors d’une succession d’événements et de gags désopilants. La phrase préférée de Charles de Bourgogne: "Tu veux une boule ?" ... c'est dire ...

ISBN 978-2-930738-44-4  **   194 pages  ** 14,00 €
En vente sur
http://www.bernardiennes.be/339709198/category/823895/boutique-en-ligne